L'énergie utilisée est renouvelable et gratuite.

 

La chaleur est puisée soit dans le sol, soit dans l'eau (nappe phréatiques) soit dans l'air.

Récupérer cette énergie est possible grâce aux pompes à chaleur.

Elles peuvent être aérothermiques (air) ou géothermiques (sol et eau).

Le terrain autour de votre maison s'y prête

 

Vous pouvez faire installer tout type de PAC

  • Une PAC géothermie à capteurs enterrés horizontaux, si il y a assez de place dans le jardin.
  • Une PAC géothermique à capteurs enterrés verticaux sous réserve des démarches administratives nécessaires.
  • Une PAC sur eau de nappe si celle-ci s'y prête et sous réserve des démarches nécessaires.
  • Une PAC aérothermique.

 

Le terrain est petit (moins de 200 m2) et/ou planté d'arbres, le sol est rocheux

 

Le terrain est petit (moins de 200 m2) et/ou planté d'arbres, le sol est rocheux... De nombreuses PAC sont envisageables, sauf la PAC géothermique à capteurs horizontaux.

  • Une PAC géothermique à capteurs enterrés verticaux sous réserve des démarches administratives nécessaire.
  • Une PAC sur eau de nappe si celle-ci s'y prête et sous réserve des démarches nécessaires.
  • Une PAC aérothermique.

 

Vous pouvez bénéficier d’aides financières (sous conditons)

 

  • Un taux de TVA de 10 % sur la fourniture et l’installation du matériel
  • Un crédit d'impôt. Des taux différents sont applicables en fonction des systèmes choisis.
    Attention : les PAC air/air ne sont pas éligibles au crédit d’impôt
  • Un éco-prêt à taux zéro
  • Des aides de l’Anah
  • Des aides des fournisseurs d’énergie

Source : ADEME

Télécharger
guide_ademe_installer_pac.pdf
Document Adobe Acrobat 1.6 MB